« L’Appel du Grand Nord : dans les pas de Jack London » en tournage au Yukon

 

© Matthieu Maillet

 

Depuis la mi-février, l’équipe de L’Appel du Grand Nord : dans les pas de Jack London, réalisé par Matthieu Maillet, retrace l’odyssée du grand écrivain voyageur, sillonnant le Yukon du Sud au Nord. Philippe Simay, philosophe du territoire, part ainsi à la rencontre de celles et ceux qui peuplent le Grand Nord, à la croisée des rêves littéraires et de la réalité.

 

© Matthieu Maillet

 

Avec Olivier Nathan (chef opérateur), guidés par Chrystelle Houdry (avec Philippe sur la photo ci-dessus) et Simon D’Amours, ils sont partis de Skagway, à l’embouchure du Chilkoot. Ils rallient Whitehorse, puis Dawson City, ville mythique des chercheurs d’or à la fin du XIXème siècle. À pieds, en traineaux tirés par des chiens, en motoneige, en bus et en avion, leur déplacement sont autant de manières différentes de se frayer un chemin à travers ce territoire rude et éprouvant, que l’on perçoit bien trop souvent comme vide et inhabité.

 

© Matthieu Maillet

 

C’est dans ces conditions extrêmes qu’ils rencontrent actuellement chercheurs d’or, trappeurs et Premières Nations, ces peuples, communautés et ermites qui habitent et arpentent un territoire hors du commun, difficile d’accès et pourtant menacé. La fin du voyage se situe à Old Crow, au cœur du territoire des Premières Nations Vuntut Gwitchin.

 

© Chrystelle Houdry

 

Des paysages surréels se dessinent sous leurs yeux. L’immensité des plaines, les couleurs sans pareilles tissent la toile de fond du voyage de Philippe, sur laquelle Matthieu Maillet compose le fascinant récit de la réponse à l’Appel du Grand Nord, habitué à magnifier des projets épiques sur une nature qui ne cesse d’intriguer (Habiter le Monde, Peuples des Mers pour Arte ; Les sentinelles de Sibérie ou Les sentinelles de l’Arctique pour Thalassa, etc)

 

 

© Matthieu Maillet

 

Le documentaire sera diffusé sur ARTE. D’autres photos sont disponibles sur les comptes Instagram du réalisateur Matthieu Maillet ( @matthieu_maillet ) et de Philippe Simay   (@philippesimay).

Les photos présentes ici ont été prises par Chrystelle Houdry et Matthieu Maillet, avec Philippe Simay.