Le débarquement, une victoire totale ? (3/6)

Si souvent raconté, commenté, porté à l’écran, le débarquement de Normandie reste ancré dans nos mémoires, comme le modèle de l’aventure héroïque, où le Bien triomphe inexorablement sur les forces du Mal. Dépassant l’événement historique, l’épisode sans doute le plus connu de la Seconde Guerre mondiale est devenu un mythe inattaquable. Et pourtant, nombre de situations, longtemps passées sous silence, attestent des aléas d’une opération qui, à maintes reprises, bien failli échouer, où l’héroïsme a souvent disparu sous la férocité des combats, où le dénouement n’a parfois tenu qu’à un fil. Pour le troisième opus de la série Les coulisses de l’Histoire, Bernard George inscrit son film sur une terrain résolument nouveau , entretien :

     Contrairement aux idées reçues, la plus grande opération amphibie de l’histoire n’a pas été un chemin de roses. Sa planification hâtive, les problèmes logistiques à résoudre et les aléas de la météo ont mille fois failli compromettre l’opération. A l’unisson, les relations entre Américains et Britanniques n’ont pas toujours été au beau fixe et le commandement est loin d’avoir toujours en phase, comme l’atteste l’épisode tragique de Slapton Sands, où un millier de GI’s ont perdu la vie lors d’un simple entraînement…

Le film raconte par le menu et pour la première fois sans doute, les arcanes de ce drame tout comme les innombrables aléas que les Alliés ont dû surmonter. Son originalité s’appuie aussi sur un pari narratif inédit, celui de montrer le contre champ allemand. Par cette lucarne, le public est invité à découvrir les hésitations, les tensions de son État-Major, mais surtout les erreurs stratégiques du Führer. En somme comment les Allemands se sont rendus responsables de leur propre défaite alors que l’opération Overlord aurait pu finir en fiasco.

Bernard George

Auteur-réalisateur

 

Le débarquement, une victoire inespérée, un épisode inédit des Coulisses de l’Histoire, produit par Cinétévé, à découvrir le mardi 12 Janvier à 20h50 sur Arte et dès le 1er Janvier sur Arte.tv.

 

Le débarquement