Alexandre Nevski

Synopsis

Jean-Claude Casadesus retrouve pour ce concert l’Orchestre national de Lille qu’il a fondé en 1976 et dirigé pendant 40 ans.

Accompagné du Chœur Philharmonique Tchèque de Brno, ils reprennent la version cantate d’Alexandre Nevski de Prokofiev, qu’ils avaient enregistré il y a une dizaine d’années. C’est une œuvre puissante composée à l’origine pour le film d’Eisenstein, à la fois très narrative et très expressive, dont le souffle épique culmine dans la scène de la bataille sur la glace. Le programme est complété de deux œuvres pour orchestre et chœurs de Brahms dans un registre plus sentimental, adaptées de poème de Goethe et Hölderlin.

  • Équipe technique

    Directeur de la photographie : Amar Arhab
    Scripte : Carine Jeanton
    Musicien metteur en onde : Jean-Louis Nathan
    Assistant réalisateur : Thomas Longuet

    Cadreurs
    Sébastien Hestin
    Florentin Jaspard
    Elodie Korecki
    Julien Ravoux
    Guillaume Ringenbach
    Clémence Rousseau

    Chef monteur : Vincent Bourre
    Montage son : Christian Cartier
    Étalonnage : Thomas Say
    Mixage : Simon Lebel
  • Équipe artistique

    Johannes Brahms
    Schicksalsied op. 54 (Chant du destin) pour chœur et orchestre
    Rhapsodie op. 53 pour alto, chœur d’homme et orchestre

    Serge Prokofiev
    Alexandre Nevski, cantate op. 78i
    © Le Chant du Monde

    Direction musicale : Jean-Claude Casadesus
    Orchestre National de Lille

    Mezzo-soprano : Elena Gabouri

    Chœur Philharmonique Tchèque de Brno
    Chef de chœur : Petr Fiala

    Violon solo : Fernand Iaiciu