HÉLÈNE GRIMAUD

Synopsis

Le monde de la musique est son monde. Hélène est « entrée en musique » comme on entre en religion. Avec ferveur, passion. Dans sa vie de musicienne, une exigence permanente la porte. « Vouloir me connaître, mais pour quoi faire ? » m’a-t-elle dit un jour « C’est la musique qui… ». Personnalité lumineuse, très pudique, qui ne se révèle jamais autant que lorsqu’elle parle de « cet amour de la musique » et sa volonté de le partager.

Hélène Grimaud nous a entraînés à Bologne, Baden-Baden, Rome, New-York… Ce sont les lieux de tournage du film. C’est à Rome qu’elle parle de ses premiers pas dans le monde la musique. « La musique a été une mesure de sauvetage ». Retour sur un destin hors normes. Hélène est née à Aix en Provence, il y a 42 ans. Très tôt, ses parents (professeurs d’Italien) décelant une hyperactivité l’inscrivent à un cours de musique. Coup de foudre. Un monde s’ouvre et s’éclaire. Elle passe entre les mains de Pierre Barbizet au conservatoire de Marseille, poursuit son apprentissage au conservatoire de Paris (avec une dispense d’âge pour y rentrer), enregistre un premier disque consacré à Rachmaninov à 15 ans. Son territoire ? Les romantiques. Mais pas seulement. Très rapidement, les plus grands chefs séduits par son énergie et une approche singulière, intuitive du répertoire, la demandent. Elle est partie vivre aux États-Unis à l’âge de 20 ans. Là-bas, à une heure au nord de New-York, elle a fondé le Wolf conservation center pour faire connaître et préserver les loups. L’autre grande passion de sa vie. Ses tournées se font sur les 3 continents, Amérique, Europe, Japon…

Le film retrace une trajectoire de passionnée en permanence soucieuse de partager la musique.

  • Langues

    Français
  • Format

    16/9
  • Auteur

    Annie Lemoine
  • Équipe technique

    Image Jean-Marc Bouzou Stéphane Bion Son Serge Richard Samuel kakon Montage Susana Kourjian