Les bombes perdues de la Guerre Froide

Synopsis

Après la seconde guerre mondiale, les deux superpuissances, l’Union soviétique et les Etats-Unis, se
menacent réciproquement de destruction totale avec leurs bombes atomiques. Des dizaines d’accidents nucléaires, appelés « flèches brisées », ont été causés par le déploiement de ces armes redoutables. La raison d’Etat et la censure ont verrouillé ces dossiers ultrasensibles. Mais des documents récemment déclassifiés révèlent l’existence de ces catastrophes qui ont conduit l’humanité au bord de l’apocalypse. Et les bombes perdues de la guerre froide explosent au grand
jour.

1950. Pour la première fois, l’autorité civile américaine confie une bombe atomique aux militaires, dans le cadre d’une mission secrète d’entraînement qui projette rien de moins que l’anéantissement de l’Union soviétique. Mais l’arme est perdue en territoire canadien ! C’est le premier accident nucléaire de l’histoire, il restera secret pendant plus de 40 ans. Bien d’autres suivront, avec des engins de plus en plus puissants et dévastateurs. Les Américains en acceptent le risque, car c’est à leurs yeux le prix à payer pour être protégés contre le péril rouge. Jusqu’au jour où deux bombes au
pouvoir de destruction 250 fois supérieur à celle d’Hiroshima tombent d’un bombardier en perdition sur la Caroline du Nord…

1960. L’affrontement Est – Ouest atteint son paroxysme et la Guerre froide s’exporte en Europe. Un nombre gardé secret de bombardiers américains chargés de bombes nucléaires est maintenu en permanence en vol pour pouvoir frapper à tout moment au-delà du Rideau de fer. Les accidents continuent et deux d’entre eux, à Palomares, en Espagne, et à Thulé au Groenland, provoquent une contamination d’une ampleur sans précédent, dont les conséquences se font toujours sentir aujourd’hui. Ces accidents auront raison de la confiance des Américains dans leur défense nationale.

  • Langues

    Français
  • Distributeur

    France Télévisions Distribution