MAX JACOB

Synopsis

Après une vie parisienne qu’il partage avec peintres et poètes comme Picasso, Apollinaire, Salmon, Carco, etc, Max Jacob, converti au catholiscisme à la suite d’une « vision » (1909), fait retraite à Saint-Benoît-sur-Loire, à l’ombre d’un monastère. Blasé des mirages de la capitale, où il revient de moins en moins souvent, il s’engage sur les voies de l’expérience mystique. Mais ce prophète halluciné était un « caméléon », un poète aux multiples facettes, esprit plein d’humour, de cocasserie, de finesse et de tendresse qui a laissé, parmi d’autres ouvrages, des recueils poétiques majeurs.

  • Auteur

    Anne ANDREU