Pornographie : un jeu d’enfant

Synopsis

Nous vivons à l’ère de l’internet illimité, où tout type de contenu est accessible depuis n’importe quel support. L’industrie pornographique n’a pas échappé au phénomène : les « tubes », sites pornographiques gratuits en libre-accès, ont envahi la toile.
En France, un enfant a 10 ans en moyenne lorsqu’il est exposé pour la première fois à du contenu pornographique en ligne. Alors que la loi condamne formellement la diffusion d’images classées X à des mineurs, ils découvrent souvent accidentellement la sexualité en quelques clics, par ces images de plus en plus violentes, voire transgressives.

Les spécialistes parlent de « viol psychique », et s’alarment des conséquences dramatiques que le X peut avoir sur la psychologie des plus jeunes. Addiction, perte de l’estime de soi, incapacité à construire une vie affective et sexuelle, incompréhension des notions de respect et de consentement, passage à l’acte violent… Les mineurs n’ont pas les armes pour décrypter ce qu’ils voient, et font de la pornographie la base de leur éducation sexuelle.

Ce documentaire poignant plonge au cœur d’un mécanisme implacable en donnant la parole aux enfants et adolescents concernés. Ils partagent avec nous leurs angoisses, leur vision de l’amour et de la sexualité. De nombreux experts soulignent l’imprégnation des codes du X dans les nouveaux rituels amoureux de cette génération ultra-connectée.

Anne-Marie Avouac propose un film sensible, à la mise en scène cinématographique. La force des témoignages de Leila (10 ans), ou encore de Valentine ou Dino (15 ans) nous invite à une prise de conscience face à un danger sous-estimé. Le gynécologue Israël Nisand nous interpelle : « Moi je dis qu’une société qui laisse ses enfants en stabulation libre devant ces images-là, sans les accompagner d’une parole des adultes, c’est une véritable barbarie ».

  • Langues

    VF
  • Auteur

    Anne-Marie Avouac
  • Équipe technique

    Un film de : Anne-Marie Avouac

    Productrice déléguée : Fabienne Servan Schreiber
    Productrice exécutive : Estelle Mauriac

    Musique originale :
    Olivier Depardon
    Éditions Cinétévé

    Commentaire dit par : Damien Boisseau

    Chefs monteuses :
    Isabelle Martin
    Véronique Sanson

    Chef opérateur image : Benoit Grimont

    Images Additionnelles :
    Didier Hill-Derive
    Denis Gaubert

    Ingénieurs du son :
    Serge Richard
    Antoine Rodet
    Matthieu Daude

    Assistants caméra :
    François Diard
    Elie Grimont

    Maquilleuses :
    Isabelle Logan
    Corinne Blot

    Figurants :
    Julia de Nunez
    Dylan Escalante
    Guillaume Louis
    Salomé Ouchikh
    Paloma Prisker
    Mateo Rey
    Capucine Rieth

    Graphiste :
    Ronan Jupin

    Assistants montage :
    Magali Pacher
    Eliot Lhomel

    Étalonneur : Eric Heinrich

    Enregistrement commentaire et mixage : Christophe Moreno

    Directrice de production : Fatma Tarhouni

    Chargée de production : Gaëlle Cottais

    Assistantes éditoriales :
    Clémentine Kruse
    Flore de Fontainieu

    Assistants de production :
    Yannick Aka Kouassi
    Gabriel Abenhaim

    Assistants de production adjoints :
    Koyuki Barraut
    Gaspard Grandperret
    Imane Lbakhar

    Musiques additionnelles :
    “Freeson” Paroles de Charlie Bouan, musique de Roney Rio
    © Moneyment/Roney Rio
    “Metoo” Interprété par Vin's
    © 2017 Capitol Music France / © 2017 Moneyment
    Avec l’autorisation d’Universal Music Publishing Film & TV

    Moyens techniques :
    Caméra & Co
    Planipresse
    DCA
    Vibrations
    The Desk / L’Appart
  • Distributeur

    Cinétévé