Hiroshima – la défaite de Staline

Synopsis

L’Histoire n’est pas une science exacte, elle n’est jamais gravée dans le marbre : au fil du temps, la connaissance du passé s’affine et évolue. Mais les idées reçues ont la peau dure et les aprioris restent tenaces. Pour saisir les vérités du monde, il faut parfois bousculer les certitudes et décrypter les faits en proposant un autre regard.

4 juillet 1945. L’Amérique fait grise mine car dans le Pacifique, la Seconde Guerre
mondiale joue les prolongations : le Japon oppose une résistance acharnée. Une course contre la montre s’engage alors entre Truman et Staline pour le contraindre a  la capitulation. Le 16 juillet, après le succès de l’essai Trinity, Truman dispose d’un nouvel atout : la bombe atomique. La postérité a présenté la tragédie d’Hiroshima et de Nagasaki comme le seul motif de la capitulation japonaise. Or, si cette affirmation est loin d’être erronée, elle omet le rôle d’un acteur fondamental dans le dénouement du second conflit mondial : l’Armée Rouge.

  • Distributeur

    Zed Distribution