NABUCCO

Synopsis

L’Italie fête en 2011 les 150 ans de son unité. A cette occasion, l’Opéra de Rome présente une nouvelle production de « Nabucco » de Verdi, dirigé par Riccardo Muti, avec Léo Nucci dans le rôle titre et une mise en scène de Jean-Paul Scarpitta.

Verdi compose Nabucco en 1842. Faute de liberté pour évoquer l’Italie de son temps, occupée par les Autrichiens, Verdi a enfoui dans l’épisode biblique de l’esclavage des Juifs à Babylone le récit d’un peuple asservi. Pendant les combats pour l’unité italienne, les Italiens se galvanisaient en entonnant le chœur des esclaves, le célèbre « Va pensiero ».

Quoi de plus emblématique, alors, pour fêter cet anniversaire qu’une production de cet opéra de Verdi, son deuxième et l’un des plus électriques ? Le projet a été confié au chef d’orchestre Riccardo Muti, qui a sollicité le metteur en scène Jean-Paul Scarpitta pour préparer ce Nabucco historique. Mais si l’occasion est exceptionnelle, le spectacle veut l’être aussi. C’est le cœur de l’œuvre, le face-à-face des puissants, le souffle de l’espoir populaire que Muti et Scarpitta veulent donner à voir et à entendre, dans un Nabucco hors du temps.

  • Spécificité

    une nouvelle production de l'Opéra de Rome
    direction musicale Riccardo Muti
    dans le rôle titre Leo Nucci
    mise en scène Jean-Paul Scarpitta