La vie rêvée de Nougaro

Synopsis

Claude Nougaro… Un artiste total, animé par la fougue, la rage, la souffrance. Précurseur, embrassant toutes les musiques du monde, il est l’inventeur d’une chanson ouverte et métissée. Poète charnel faisant swinguer les mots, il signe des classiques incontournables, inscrits à jamais dans notre patrimoine.

 

Lorsqu’en 1962 il déboule sur les ondes avec quatre immenses succès (« Une Petite Fille », « Le Jazz et la Java », « Les Don Juan », « Le Cinéma »), nous sommes en pleine période yéyé. Ses chansons frappent immédiatement par leur originalité, plongeant au cœur de l’intimité et des fantasmes des français. Et Nougaro va vivre quelques mois dans le monde fascinant du show-business, parmi les idoles des jeunes.

 

Mais Claude n’est pas celui qu’on croit. C’est un solitaire, un homme qui conserve de son enfance des blessures jamais cicatrisées. Gamin des faubourgs de Toulouse au début des années 40, il souffre de l’absence de ses parents, chanteur et pianiste en tournée permanente, et ce sentiment d’abandon le marquera à jamais. Il découvre la violence dans les bagarres de rue, et s’évade grâce au jazz, musique magique et libre écoutée à la TSF, et à la lecture des poètes maudits qui lui ouvrent les portes de l’imaginaire.

 

Claude a découvert la joie, les mots et la chanson vont le sauver. Il va occuper le devant de la scène pendant près de 40 ans : en chanteur noir de Harlem, taureau occitan, père aimant, boxeur, amoureux romantique, don juan, danseur africain ivre de rythmes, superstar made in USA, … Rêve et réalité, chansons et journal intime s’entrelacent : ses histoires d’amour marquées au fer rouge de la passion, ses périodes dépressives et ses errances nocturnes, son périple new yorkais, abandonné par le monde du show-business, ses renaissances en chanson, sa quête d’une reconnaissance si longue à venir,… Une vie en-chantée pour un artiste libre et insatiable.

 

 

Intention :

 

La chanson était pour Claude Nougaro une façon de rêver sa vie, de la raconter et de la fantasmer tout à la fois. Fidèle à l’esprit du chanteur, c’est tout naturellement que le film tisse ensemble le parcours de l’homme et ses grandes chansons, jouant des allers et retours entre la vie et l’œuvre, entre la réalité et le rêve.

 

Le film raconte Nougaro « de l’intérieur ». Aussi le commentaire fait-il le lien entre les évènements biographiques importants et les chansons qui en sont le reflet ou la projection fantasmée. Les blessures de l’enfance, la quête de la reconnaissance, le rapport aux femmes et à la paternité, les affres de la création… tous ces thèmes se déploient sous la forme d’histoires au fort potentiel émotionnel, portés par une dramaturgie empruntant au cinéma de fiction.

 

Il faut dire que la vie de Nougaro est exceptionnellement romanesque. Personnage lumineux, il livre un combat passionné contre ses blessures au cours d’un périple qui le conduit vers l’amour, la beauté, et une forme d’apaisement. La voix chaude et captivante d’Olivia Ruiz embarque le spectateur au cœur d’une vie de passion et de création, épousant les élans et les doutes d’un être lumineux et séducteur tout autant qu’angoissé, parfois jusqu’au désespoir.

 

Et Nougaro apparaît pour la première fois tel qu’il fut. Le film dévoile des témoignages inédits de ses proches et des archives rares, restaurées et colorisées, ou privées. Une somme d’images considérable : des premiers scopitones aux grandes émissions de variété, des entretiens aux captations de concerts, sans oublier des films familiaux exceptionnels. Cette grande variété permet d’opérer plusieurs ruptures de style, qui rendent le film plus vivant encore. Et les films privés tournés par sa dernière femme Hélène apportent une force émotionnelle exceptionnelle à la dernière partie de notre récit, plongée dans l’intimité du chanteur. Ces images captent sa présence charnelle et donnent à notre portrait sa vérité unique.

  • Format

    16/9
  • Auteur

    Thierry Guedj
  • Équipe technique

    un film écrit et réalisé par
    Thierry Guedj

    avec la collaboration de
    Jean-Pierre Brun

    avec la voix de
    Olivia Ruiz

    montage
    Fabienne Alvarez-Giro

    musique originale
    Krishna Levy
    Éditions Cristal Publishing / Krishna Levy

    documentaliste
    Catherine Stoeblen
    Céline Le Roux Vincent

    conseiller scientifique
    Laurent Fourcaut

    image
    Paco Wiser
    Cendrine Dedise

    son
    Pierre Dachery

    maquillage
    Cathy Veillet

    coiffure
    Christophe Ortega

    restauration et colorisation
    Composite Films & Livepixel

    montage son / mixage
    Matthieu Cochin

    étalonnage
    Eric Salleron

    graphisme
    Sarah Gadrey

    assistants monteurs
    Magali Pacher
    Cyril Polinacci

    assistant de production adjoint
    Gaspard Grandperret

    assistant de production
    Yannick Aka Kouassi

    chargés de production
    Judith Matheron
    Florent Peridont

    moyens techniques
    Avidia
    Cinétévé
    Clapson
    Loca Images
    Pomzed

  • Équipe artistique

    Chansons interprétées par Claude Nougaro


    Armstrong (Claude Nougaro/Maurice Vanderschueren d’après une œuvre Trad.) © Première Music Group/EMI Music Publishing France

    A bout de souffle (David W.Brubeck/Claude Nougaro) © Derry Music Company/Budde Music France

    Bidonville (Baden Powelel/Vinicius De Moraes/Claude Nougaro) © Strictly Songs France

    Brésilien (Capinan Jose Carlos/Moreira Gilberto Passos Gil/Claude Nougaro) © Gege Edicoes Musicais LTDA/Universal Music Publishing France

    Cécile ma fille (Claude Nougaro/Jacques Datin) © Première Music Group

    Dansez sur moi (Neal Hefti, Bobby Troup/Claude Nougaro) © Because Editions/Famous Music Publishing France

    Don Juan (Claude Nougaro/Michel Legrand) © Warner Chappell Music France/PMG Editions

    Eau douce (Aldo Romano/Claude Nougaro) © Nougaro Editions

    Il faut tourner la page (Claude Nougaro/Philippe Saisse) © Universal MCA Music Publishing/Sen Saisse Tional Music/PMG Nougaro

    Je crois (Claude Nougaro/ Humberto Canto) © EMI Music Publishing France/ PMG Editions

    L’amour sorcier (Claude Nougaro/Maurice Vanderschueren d’après une œuvre Trad.) © Première Music Group © 1966 Mercury Music Group, Avec l’autorisation d’Universal Music Publishing Film & TV

    L’Ile Hélène (Claude Nougaro/Yvan Cassar) © Yvan Cassar/Nougaro Editions

    Le cinéma (Claude Nougaro/Michel Legrand) © Première Music Group/Warner Chappell Music France

    Le jazz et la java (Claude Nougaro/Franz Joseph Haydn/Jacques Datin) © Première Music Group

    Mademoiselle maman (Claude Nougaro/Yvan Cassar/Eric Chevalier) © Yvan Cassar/Nougaro Editions

    Nougayork (Claude Nougaro/Philippe Saisse) © Sen Saisse Tional Music/ Nougaro Editions

    Paris mai (Claude Nougaro/Louiss Eddy) © EMI Music Publishing France/ PMG Editions

    Pauvre Nougaro (Claude Nougaro/Hubert Giraud)

    Petit Taureau (Claude Nougaro/Claude Nougaro et Christian Chevallier) © Première Music Group © 1967 Mercury Music Group, Avec l’autorisation d’Universal Music Publishing Film & TV

    Quatre boules de cuir (Claude Nougaro/ Maurice Vanderschueren) © EMI Music Publishing France/ Editions PMG

    Regarde-moi (Claude Nougaro/Hubert Giraud) © Semi Societe

    Réunion (Claude Nougaro/Maurice Vanderschueren) © Editions PMG

    Schplaouch! (Claude Nougaro/Michel Legrand) © Warner Chappell Music France/Editions PMG

    Sing sing song (Nathaniel Adderley, Oscar Brown Jr, Claude Nougaro) © Universal/MCA Music Publishing On Behalf of UPAM Music CO. © 1965 Mercury Music Group, Avec l’autorisation d’Universal Music Publishing Film & TV

    Toi là-haut (Claude Nougaro/Claude Gaudette) © Universal MCA Music Publishing/PMG Editions

    Toulouse (Claude Nougaro/Claude Nougaro et Christian Chevallier) © Première Music Group et EMI Music Publishing France

    Tu verras (Chico Buarque/Ad.Claude Nougaro) © Marola Edições Musicais Ltfa/Cara Nova Editora Musica, sous-éditée par Think Brazil Music Europe © 1978 Mercury Music Group, Avec l’autorisation d’Universal Music Publishing Film & TV

    Un été (Bruno Brighetti/Claude Nougaro/Bruno Martino) © Santa Cecilia Casa Musicale Di A Rossi/Universal Music Publishing

    Une petite fille (Claude Nougaro/Jacques Datin) © Première Music Group


    Musiques additionnelles

    Go Down Moses, Interprété par Louis Armstrong, Sy Oliver Choir, The All Stars (SY OLIVER) © SONGS OF UNIVERSAL © 1958 The Verve Music Group, a Division of UMG Recordings, Inc. Avec l’autorisation d’Universal Music Publishing Film & TV

    Moonlight Serenade (Paroles de Mitchell Parish et musique de Glenn Miller) © EMI Robbins Catalog inc / Avec l’aimable autorisation de EMI Catalogue Partnership France, Tous droits réservés
    Once In A While Paroles et musique de Bud Green et Michael Edwards) © EMI Miller Catalog inc / Avec l’aimable autorisation de EMI Catalogue Partnership France, Tous droits réservés
    La Tosca, opéra de Giacomo Puccini ; André Kostelanetz et son Orchestre © BnF
    Hérodiade, Demande au prisonnier, Jules Massenet, interprétation Pierre Nougaro © Malibran-Music

    Remerciements

    Hélène Nougaro, Hélène et Jean-Louis Bignon, Cécile et Théa Nougaro,
    Sophie Simon, Bernard Lubat, Yves Mathieu, Yvan Cassar,
    Frédéric Thomas, Danièle Lebègue, Denis Benarrosh, François Habert,
    Julie de Halleux, Manka Sierakowski, Patrick Savey,
    Antoine de Froberville, Olivier Gal, Josy Pena-Alcantara, Caroline Savi, Lorenzo Guedj Savi, Marc Maret, Sylvain Desmille
  • Distributeur

    Cinétévé Sales - Gorka Gallier et Erik Tollu